Nous y sommes !

Après 8 mois de travail et de préparation nous avons notre bateau ! Petit retour en arrière jusqu’en septembre 2019, Enguerrand va vous raconter la naissance du projet :

« Un jour, avec Victor, nous évoquons une idée folle, participer à la Transat Jacques Vabre ! Cette idée, nous en parlons depuis longtemps, mais cette fois, c’est différent, en un regard je comprends qu’on est prêt, que c’est le moment de se lancer. Le soir même nous sabrons le champagne, une poignée de main et plus de retour en arrière possible. Nous mettrons tout en œuvre pour réaliser notre rêve !


Notre technique ultime pour ne pas faire machine arrière : en parler à tout le monde. Nous organisons donc un weekend au Havre, trois semaines plus tard pour le départ de l’édition 2019 avec nos amis. Nous reviendrons avec une motivation décuplée et une équipe soudée qui nous accompagne encore aujourd’hui.


Nous voici début novembre, face à une feuille blanche, 2 ans nous séparent de notre objectif, ça ne sera pas de trop !

Dans un premier temps nous avons dû défricher les étapes clefs du projet : acquisition d’un bateau, formations théoriques, entrainements pratiques, recherche de sponsors, préparation physique, création d’une entreprise, courses de qualification et finalement la Transat Jacques Vabre en elle-même. Assez vite nous avons réalisé que la Transat serait l’aboutissement final d’un projet beaucoup plus complexe.

Très vite, tout a commencé à s’accélérer :

Les mois de février et mars ont été consacrés à la recherche d’un bateau. Pas si simple : il y en a que 160 en tout, et ils n’étaient pas tous disponibles ! Nous voulions un bateau fiable et performant qui rentre dans notre budget. Après une dizaine d’appels et une première sélection nous en visiterons deux. Notre choix se portera sur le numéro 115, un plan Manuard encore très performant. Le bateau idéal pour notre projet ! Il s'appelle BOOGIE DOWN.

Le mois d’avril a été marqué par une série de formations à distance sur de nombreux sujets importants, météo, nutrition, sommeil, électronique, mine de rien il faut en connaître des choses, en mer nous serons seuls pour nous débrouiller. La météo est un sujet tellement vaste, à la fois théorique et pratique ; cela va profondément intéresser les ingénieurs que nous sommes. Stratégie et Météo, la bible sur le sujet de Jean-Yves Bernot va même devenir mon livre de chevet.

Pendant les mois de mai et juin nous avons concentré notre énergie sur des points moins soupçonnés et plus administratifs. Relecture du contrat de location du bateau, création d’une entreprise et tout ce qui va avec. Notre avocat est devenu la personne à qui nous parlions le plus. Un jour en recevant un dossier de 300 pages de ce dernier pour la création de notre SARL, j’ai dit à Victor en plaisantant, « c’est quand même compliqué de vouloir faire de la voile ». Pour le nom de l’entreprise nous avons voulu faire simple et efficace. VESAIL, pour Victor Enguerrand Sail, mais tout le monde trouve que ça ressemble à vaisselle…

À présent, c’est parti pour la navigation, le rêve devient doucement réalité. »

Enguerrand




SOUSCRIRE À LA NEWSLETTER

contact@enguevicsailing.com

+41 79 325 22 41 | +33 6 28 91 51 63

Enguerrand Granoux & Victor Jost 

Transat Jaques Vabre 2021

  • Facebook
  • Instagram