Partager son rêve avec ses amis

Ce week-end nous avons partagé notre passion avec nos amis. Nous nous sommes rendus à Lorient non pas à deux mais à quinze cette fois. C’était l’occasion de faire visiter notre bateau et même de faire découvrir la voile à certains. 


Quel plaisir de pouvoir enfin partager concrètement notre rêve avec eux ! C’était aussi une manière pour eux de se rendre compte des avancées que nous avons eu ces derniers temps. Entre le jour ou nous leur avons annoncé que nous nous lancions dans un projet comme celui-ci et aujourd’hui il s’est passé beaucoup de choses !

Nous nous demandions comment nous allions gérer autant de personnes en même temps sur le bateau mais désormais nous avons bien pris le coup. Premièrement nous nous sommes imposé une règle, pas plus de 6 à la fois à bord ! Un chiffre un peu arbitraire au début mais qui a fait ses preuves ce week-end, nous le garderons en tête pour les prochaines fois. Deuxièmement, bien briefer l’équipage sur les zones dans lesquelles ils peuvent se positionner pendant la navigation et les choses auxquelles ils peuvent s’accrocher. Enfin bien faire attention à la météo car le déroulement de la ballade peut vite être différent en fonction des conditions en mer. Par chance nous avons eu une mer très peu formée, du vent et du soleil, si nous avions pu commander la météo nous aurions demandé la même ! C’était l’occasion en plus pour nous de sortir le drone et de voir notre bateau de l’extérieur pour la première fois !  



Nous avons donc fait des groupes de navigations et avons emmené tout le monde jour après jour faire des petits bords dans les Courreaux de Groix. Le programme a été le même pour chaque groupe : Remonté au près jusqu’à Pen Men (pointe ouest de Groix) puis descente sous grand spi jusqu’à Lorient la Base. Nous avons pris beaucoup de plaisir à partager notre nouveau quotidien avec eux, les inclure tous un peu plus dans notre projet, dans la réalisation de notre rêve. Et mieux encore c’était drôle de les regarder porter les voiles et se faire mouiller à l’avant pendant que nous restions tranquillement au sec. Nous sommes restés très cool malgré tout… promis !

Pour couronner le tout durant ce week se déroulait également le Défi Azimut, dernière course d’IMOCA avant le Vendée globe. Les IMOCA sont les monocoques de 60 pieds qui participe à cet Everest des mers. Comme notre bateau se trouve à Lorient la Base, le même port d’attache que tous ces bateau, c’était l’occasion de profiter en groupe de l’ambiance du village de départ et de les croiser de près sur l’eau.


C’est encore avec plein d’étoiles dans les yeux que nous rentrons à Genève, ravis d’avoir pu fédérer autant d’amis autour de ce projet. Nous espérons que chacun d’eux reviendra nous voir au départ au Havre l’année prochaine.


Désormais nous sommes prêts à accueillir nos futurs sponsors pour des sorties en mer. En attendant, l’hiver approche et nous pourrons nous entraîner dans des conditions plus rudes les prochaines fois. Nous avons hâte d’être mis à l’épreuve.


Best-of des citations de moussaillons :

« Comment ça il n’y a pas de toilettes ?! »

« Attendez, elle est ou la canne à pêche ? »

« Moi j’hésiterai pas à tirer sur euuuuh… sur la corde »

« Elle est ou l'échelle pour se baigner ? »

SOUSCRIRE À LA NEWSLETTER

contact@enguevicsailing.com

+41 79 325 22 41 | +33 6 28 91 51 63

Enguerrand Granoux & Victor Jost 

Transat Jaques Vabre 2021

  • Facebook
  • Instagram